Les Nomades Numériques : Points Clés sur le Visa et les Impôts

Picture of Coline Michaux

Le style de vie des nomades numériques gagne en popularité. Depuis la pandémie, de plus en plus de professionnels découvrent la possibilité de devenir des nomades numériques. Cependant, les informations concernant les visas et l’imposition sont encore vagues.

“Où payer ses impôts?” ou “Par où commencer?” sont des questions courantes de la part des personnes aspirant à ce style de vie. En Eres Relocation, nous vous apportons les clés sur le sujet.

Options de visa pour les nomades numériques

Environ 42 pays proposent actuellement des visas pour les nomades numériques. Et si vous avez recherché “visa pour nomade numérique en Europe”, vous pouvez les trouver parmi ces options. Ces visas ne durent généralement pas plus d’un an. Une fois que vous en avez obtenu un, vous êtes autorisé à résider et à voyager librement dans ce pays.

Critères d'éligibilité

Pour demander un visa de nomade numérique, vous devez avoir au moins 18 ans et présenter un document aux autorités prouvant que vous avez un revenu mensuel fixe.

Vous devez également fournir une preuve d’emploi. Il est essentiel d’établir avec les autorités que vous pouvez exercer cette activité depuis n’importe quel endroit du globe. Les exigences moyennes varient selon le pays d’accueil.

Les meilleurs pays pour obtenir un visa de nomade numérique

L‘Allemagne est l’un des meilleurs pays pour établir ce mode de vie. Si vous remplissez les critères d’éligibilité, vous pouvez obtenir rapidement un visa de travailleur indépendant dans ce pays. Vous pouvez alors travailler avec des entreprises et des particuliers selon divers arrangements.

Le Svalbard en Norvège est un autre endroit idéal pour ceux qui veulent travailler à distance. Si vous pouvez prouver que vous disposez de fonds suffisants, la Norvège vous délivrera un visa de nomade numérique à vie, ce qui vous permettra de profiter de ce pays incroyable autant que vous le souhaitez!

Au Costa Rica, le visa de nomade numérique est appelé visa Rentista. Ce visa vous accorde une résidence de deux ans dans le pays, mais vous pouvez choisir de le prolonger. Le critère principal d’éligibilité est un revenu mensuel fixe de 2500 $. Si vous avez une petite entreprise et souhaitez vendre des services au Costa Rica, le visa Rentista peut être très utile.

Le Portugal, l’Argentine, la République Tchèque et le Mexique sont d’autres pays qui accueillent ce type d’emploi lié au nomadisme numérique. Vous avez donc plus de chances d’obtenir rapidement un visa de nomade numérique dans ces pays et de profiter de divers avantages commerciaux.

Règles fiscales pour les nomades numériques

Les impôts peuvent être un peu compliqués à comprendre dans ce domaine. Par exemple, si vous êtes citoyen d’un pays vivant dans un autre pays avec un visa de nomade numérique de deux ans, à qui devez-vous payer les impôts? À votre pays d’origine ou au pays où vous gagnez actuellement de l’argent?

La question fiscale pour les personnes qui travaillent à distance varie d’un pays à l’autre. Par exemple, vous devez payer des impôts si vous êtes un nomade numérique en France avec une durée de séjour indéfinie.

Si vous avez obtenu un visa de nomade numérique, votre prochaine étape devrait consister à obtenir une résidence fiscale dans ce pays. Cela vous aidera à ouvrir un compte bancaire de nomade numérique. De plus, le paiement des impôts facilitera vos activités commerciales dans ce pays étranger et vous évitera des ennuis avec les autorités financières.

Le style de vie des nomades numériques gagne en popularité. Découvrez des aspects importants tels que le visa et les impôts

Obtenir une résidence fiscale en tant que nomade numérique

Pour obtenir une nouvelle résidence fiscale, vous devez informer le pays dont vous êtes actuellement citoyen. Vous devez indiquer que vous essayez d’obtenir une résidence fiscale dans le pays où vous séjournez actuellement. Ainsi, votre pays d’origine doit cesser de vous considérer comme un résident fiscal.

Ensuite, vous validerez votre nouvelle résidence fiscale. Inscrivez-vous au bureau des impôts du nouveau pays et obtenez votre numéro fiscal unique. Vous devriez également ouvrir un compte bancaire de nomade numérique et présenter une preuve d’activité économique pour établir votre statut de résident fiscal.

Conclusion

Ce mode de vie est sans aucun doute attractif. Cependant, débarquer sur un nouveau territoire et y gagner de l‘argent présente quelques défis inattendus. Pour les surmonter, vous pouvez faire appel à une société spécialisée en services de mobilité internationale, telle que notre entreprise Eres Relocation.

Nous possédons 9 bureaux dans 6 pays européens, regorgeant de consultants enthousiastes et experts en relocalisation et services d’immigration: de précieux alliés pour devenir nomade numérique!

Recent posts

Tendances du marché mondial du travail en 2024

Mobilité des Jeunes Talents : Favoriser les installations internationales des Nouveaux Professionnels

Un parcours de transformation : l’expérience de Coline avec le programme de relocalisation Eresmus