Envoyer un salarié à l’étranger : Expatriation ou Affectation Temporaire?

Picture of Julia Meyer
L’envoi d’employés à l’étranger est l’une des premières étapes vers l’expansion mondiale d’une entreprise. Et naturellement, cela présente quelques défis. De plus, vous devez décider s’il s’agit d’une expatriation ou d’une affectation temporaire. Nous espérons que l’article qui suit va vous éclairer sur cette question.

Différences entre Affectation temporaire et Expatriation

L’envoi d’employés à l’étranger peut se faire de deux façons : vous pouvez soit les envoyer en affectation temporaire, soit en expatriation ou en détachement. Comme le définit la Sécurité Sociale française, il existe une distinction entre les deux. Il pourrait y avoir une certaine confusion au sujet des différences. Alors essayons de clarifier cela.

Un salarié en affectation temporaire est dénommé « détaché » par la Sécurité Sociale française. Dans ce cas, le salarié effectuera la tâche assignée à l’étranger pour le compte de son employeur tout en étant rémunéré par son employeur français.

En d’autres termes, le système de Sécurité Sociale français couvrira toujours ce salarié qui, à ce moment-là, ne travaille pas en France. Ainsi, il ou elle continuera à apporter sa contribution à la société pendant son absence.

La société détermine la durée de l’affectation temporaire. Et ce n’est pas la même chose pour tous les pays. Par exemple, au sein de l’UE, si un employé part en affectation temporaire dans un autre pays de l’Union européenne, il peut bénéficier de la sécurité sociale de son pays d’origine pour une durée maximale de deux ans (1 an, renouvelable une fois).

Si les critères le permettent, il ou elle peut renouveler ce séjour une fois. Alors que dans le cas d’un pays non membre de l’Union européenne, la durée du séjour dépend de l’accord conclu avec le pays d’accueil. passport in airport

En revanche, l’envoi de salariés à l’étranger en tant qu’expatriés signifie que la Sécurité Sociale française ne les couvrira pas pendant la durée de leur séjour. Ainsi, l’employé expatrié ne paierait pas ses cotisations à l’organisation.

Dans le cas de cette mission d’expatriation, la résidence dans le pays étranger est fiscale. Et l’employé ne serait pas rémunéré par son employeur français. Au contraire, c’est le nouvel employeur dans le pays d’expatriation qui paiera ce salaire.

Toutefois, si un salarié le souhaite, il ou elle peut volontairement maintenir sa relation avec la Sécurité Sociale française. Ils peuvent le faire via la Caisse des Français de l’étranger.

Gestion des expatriés en missions internationales

La gestion des expatriés en mission internationale est très importante pour le succès de votre entreprise à l’échelle mondiale. Cela déterminera la manière selon laquelle vous serez en mesure d’étendre vos opérations au-delà des frontières. De ce fait, c’est la première chose que vous devriez examiner lorsque vous planifiez une expansion internationale. Voici quelques conseils pour réussir la mobilité internationale des employés.

Expatriation ou détachement

La première chose est de décider si vous voulez envoyer vos employés en affectation temporaire ou les expatrier. Il y a beaucoup de facteurs à considérer avant de les envoyer selon l’une ou l’autre de ces manières. Par exemple, ce que l’employé en pense, ses aptitudes d’adaptation et le pays d’accueil en question. Donc, vous devez commencer à vous organiser assez tôt et attentivement.

Deuxièmement, vous devez fournir une minimale formation aux employés selon le pays dans lequel ils se rendent. Par exemple, sur la langue, la culture, les tendances politiques ou religieuses. Une formation simple sur ces questions peut faire une énorme différence au niveau de la performance. De plus, cela permettra également à l’employé de se sentir plus en confiance.

Un autre aspect très important de la mobilité internationale concerne l’environnement législatif de ce pays puisque les lois et la législation concernant les entreprises varient considérablement d’un pays à l’autre. Ainsi, la structure d’entreprise qui était légale et durable en France pourrait ne pas être considérée comme telle dans le pays de destination.

Enfin, vous devez être prêt à répondre à tous les problèmes inattendus auxquels les employés sont confrontés à l’étranger. Cela pourrait aller du simple fait de manquer d’argent ou avoir des problèmes de nourriture et d’hébergement à des questions médicales et juridiques. Assurez-vous d’être préparé pour y faire face avant d’envoyer un employé à l’étranger.

ERES vous aidera à envoyer des employés à l’étranger

Envoyer des employés à l’étranger est l’une des étapes les plus importantes vers l’expansion de votre entreprise à l’international. Cependant, cela s’accompagne de nombreux défis qui nécessitent d’être traités avec tact, avec des solutions intelligentes et une réaction instantanée. Ce qui, franchement, est difficile et vous empêchera de vous concentrer sur votre travail principal.

Alors, pourquoi ne pas utiliser les services de ERES Relocation? Nous sommes spécialisés dans la mobilité mondiale des employés. Aucune entreprise n’est trop petite ou trop grande pour nous. Ainsi, si vous prévoyez une expansion ou une relocalisation, contactez-nous dès aujourd’hui. Nous vous souhaitons une bonne et heureuse relocalisation.

Recent posts

Tendances du marché mondial du travail en 2024

Mobilité des Jeunes Talents : Favoriser les installations internationales des Nouveaux Professionnels

Un parcours de transformation : l’expérience de Coline avec le programme de relocalisation Eresmus